Au fil de les recherches genealogiques, je suis tombe sur un acte de naissance dont je ne sais quoi faire.

Mon Sosa n°45 pourrait etre nee d’un commerce incestueux !

Pour cette partie la j’arrive a saisir que i§a puisse arriver, mais ce qui m’interpelle c’est que dans l’acte il va i?tre indique : « .. fille naturelle du commerce incestueux de [espace laisse en blanc] et de Marie Catherine Honoree Trubert. »

Celui qui possi?de redige l’acte devait savoir qui etait le pere puisqu’il sait que c’est un « Commerce incestueux » alors pourquoi n’a-t-il nullement indique le nom et laisse le poste en blanc ?

Je n’ai i  chaque fois pas deniche de reponse et je n’ai aucune pistes pour connaitre par quel type d’archives me rapprocher pour tomber sur eventuellement 1 jugement, une plainte ou autre ecrit administratif au sujet de cet « inceste ».

Quelqu’un pourrait il m’aider a eclaircir votre mystere qui me trouble de maintenant plusieurs annees deja ?

Merci par avance Afin de votre aide.

Un message, un commentaire ?

Voici ce que j’ai achete et lequel pourra peut-etre vous eclairer :

A l’epoque,c’est le code civil cree par Napoleon qui s’impose. Voici ce qu’il evoque ( source article Wikipedia « filiation »)

La filiation incestueuse

« S’il existe entre les pere et mere de l’enfant un des empechements a mariage prevus avec les posts 161 et 162 Afin de cause de parente, la filiation dit deja etablie avec l’un, Cela reste interdit d’etablir la filiation avec l’autre avec quelque moyen que ce soit. »

— Article 310-2 du Code civil

En l’occurence l’adresse de parente interdisant le mariage, (inceste)ne pouvait pas etre entre pere et fille ,puisque la mere de l’accouchee etait veuve mais ce pouvait etre entre freres et soeurs ,oncle et niece ,beau pere et belle fille . Et aussi si bien le village connaissait le nom du pere on ne pouvait l’ecrire dans un acte officiel a partir du moment ou J’ai tante reconnaissait l’enfant . Bien cordialement, Martine Hautot

Bonjour Martine et merci Afin de cette reponse,

J’ai recu un message sur la question via un autre circuit et qui m’apportait une autre precision que voila :

Le fait que le pere ne soit gui?re nomme est du au respect d’une loi que l’officier d’etat civil reste tenu d’observer le pere n’ayant gui?re reconnu l’enfant.

Quant au terme d’inceste il designait aussi toute relation illicite au regard de la loi :

le pere de l’enfant etant de toute evidence le declarant Jean Baptiste Debeauce qui est a l’epoque l’epoux de Marie Catherine Tribouillet leur relation reste donc 1 adultere cela est contraire a la loi.>

J’imagine que l’on est effectivement Di?s lors car Jean Baptiste Debeauce a par la suite epouse la mere de l’enfant et reconnu celui ci.

Un grand merci a vous.

Cordialement Philippe BEAUVILLIER

Oui mais. Illicite, adultere. Ok, mais incestueux ? Ce monsieur debeauce etait il le parrain ou avait il lien de parente ? Par ailleurs le mari d’la veuve etait il mort depuis environ 9 mois ? Encore des questions n oasis dating france est ce gui?re.

Bonsoir, Oui, vous avez raison mais le grand pere de l’enfant est decede en 1793.. donc c’est nullement lui. Ensuite Jean Baptiste DEBEAUCE a divorce et s’est marie avec la maman puis a reconnu l’enfant. J’imagine qu’il y a quand meme de fortes presomptions ?? bravo a vous Cordialement, Philippe BEAUVILLIER

Bonjour, pouvez-vous nous dire ou et quand a eu lieu ce mariage et Notre reconnaissance de l’enfant ? Plutot etonnee qu’un enfant nee d’un commerce incestueux ait pu etre reconnu ensuite .Avait-elle fourni le acte maternel ? Merci Martine

Je vais rechercher les informations et je reviens vers vous

Merci a vous pour l’interet que vous portez a la recherche.

Cordialement, Philippe BEAUVILLIER

J’me suis peut etre un tantinet emballe car je viens de re decouvrir une note que j’avais prise au cours du deces de Jean Baptiste Debeauce le 20 septembre 1840 ou Cela reste indique : Epoux a son deces de Marie Catherine TRIBOUET sa veuve demeurant a Brezolles (28) Note TRIBOUILLET au sein des registres de Brezolles decedee le 21 juin 1859

Pourtant il semblait aussi avoir note qu’il etait marie a la mere de l’enfant car sur les registres de recensement l’enfant change de Nom et passe de TRUBERT a DEBEAUCE. A l’epoque j’ai certainement extrapole, mais je vais quand meme creuser. Je vous tiens informe.

Cordialement, Philippe BEAUVILLIER

Sur le registre de recensement de 1836 d’Allainville (78) page 4/17 Il semble indique : DEBEAUCE Jean 61 ans berger TRUBERT/DEBEAUCE Madeleine Honoree 51 ans bergere DEBEAUCE Madeleine 18 ans bergere l’ensemble de du aussi menage n°17

C’est cela a l’epoque me faisait penser qu’il avait epouse la maman et reconnu l’enfant.

Cordialement, Philippe BEAUVILLIER

Bonjour,Philippe , oui ,les recensements vont pouvoir quelquefois etre trompeurs .Ils decrivent la situation de fait et ne s’inquietent jamais necessairement de l’exactitude juridique .Mais dans l’acte de deces de Marie Madeleine Honore Trubert a Boinville le Gaillard en Eure et Loir le 29 Decembre 1897,elle reste forcement fille naturelle de pere non denomme et de defunte Sophie Catherine Honore Trubert. Donc pas de reconnaissance. Mais ceci n’exclut jamais que le pere soit Jean Baptiste Debeauce. Bien cordialement