Dieu ne donne jamais d’instructions concernant la forme du jeune.

Mais il donne des principes consequents concernant le fond.

Concernant la forme, je vais vous dire comment je fais (Il est possible qu’un autre chretien ne fasse nullement comme moi. Ce n’est nullement cela qui reste important).Lorsque je jeune, je m’abstiens d’un ou de plusieurs repas. Moyen du repas je le passe dans la presence de Dieu. Ce moment de priere et de recherche de Dieu est essentiel. Je bois de l’eau pure (ou tisane) suffisamment. Je jeune rarement quelques semaines consecutifs.

Concernant le fond : => Le jeune n’est nullement une performance qui fera que je serai plus spirituel que ceux qui ne le font jamais.

=> Notre jeune ne me procure aucun merite. Aucun droit Afin de recevoir une benediction : Ce que Dieu donne est trop precieux afin que nous puissions le meriter. Dieu donne toute chose via grace. Mes graces de Dieu ne s’achetent pas. Si j’imagine que, par mon jeune je merite quelque chose, aussi je peux etre sur que Dieu ne donnera jamais votre chose.

Notre jeune que je fais reste entre Dieu et moi. Dans la mesure du possible je ne dois gui?re montrer a toutes les autres que je jeune :

=> Pour quelle raison jeuner ?

1/ on va pouvoir jeuner Afin de une raison particuliere. Prenons un exemple, Esther a jeune afin que Haman ne detruise gui?re le peuple de Dieu.

2/ on va pouvoir jeuner pour que Dieu nous accorde une benediction legitime. Pour avoir la victoire sur un peche, pour recevoir une guerison, pour avoir un enfant, Afin de recevoir le bapteme du Saint-Esprit, etc.

3/ On peut aussi jeuner sans raison particuliere. Seulement parce qu’on desire connaitre mieux le Seigneur, ainsi, qu’on desire le servir mieux. Entre autres les anciens de l’eglise d’Antioche :

Si je veux que le Seigneur benisse mon jeune il ne faut pas que je jeune pour de mauvaises raisons. Voici des mauvaises raisons :

Pour ma gloire :

=> Pour notre bonheur. Meme les mecs de l’univers paraissent prets a jeuner pour que Dieu les rende heureux. Mais pour un enfant de Dieu, ne de nouveau, sa preoccupation une priorite n’est jamais d’etre content, mais d’aimer le Seigneur. Aimer au sens divin, signifie : « Chercher le plaisir de l’etre aime avant mon propre plaisir ». Aimer Dieu votre sera chercher le « bonheur » de Dieu. C’est a penser rejouir son c?ur. Agir de facon qu’il puisse penser de moi :=> « bon et fidele serviteur » (Matthieu 25/21)=> « Ta priere me plait car tu n’as pas demande … » (Priere de Salomon 1 Rois: 3.11)=> « Prends courage ; car, de meme que tu as rendu temoignage de moi dans Jerusalem … » (vision de Paul. Actes: 23.11)=> « Je veux que tu saches que tu m’es rejouissant ! » (Enoch Hebreux: 11.5)

Disons que l’amour que j’ai pour le Seigneur va se voir au sein d’ faire mes actes, mes paroles et les pensees que j’accueille (La, seul Dieu et moi ont la possibilite de en juger). Jesus me permet de savoir si j’aime Dieu ou si je ne l’aime pas. Indeniablement, voila sa parole :

Ainsi mon amour va s’exprimer avec faire mes actes en conformite avec votre que Dieu me demande.

Je disais que Afin de un enfant de Dieu, ne de nouveau, la preoccupation prioritaire n’est nullement d’etre heureux. Dans les faits c’est Dieu qui s’est engage a chercher mon bonheur. Voici la promesse :

Les bienfaits du jeune?

Voila une question qui possi?de des relents d’egoisme. C’est le sujet de la personne cherchant ses interets. Mais vous ne devez nullement oublier qu’avec Dieu, soit vous avez une relation d’amour veritable soit vous n’avez pas de relation vraiment. Prenons l’image de la relation mari/femme. Imaginez que le mari se pose la question: Qu’est-ce que je gagne a faire des calins a ma femme? On peut douter qu’il aime sa femme concernant poser une telle question !

Les bienfaits du jeune? Je reponds feeld pour pc :

Je fais bonheur a Dieu, je fais avancer l’?uvre de Dieu, je participe au salut des hommes, j’habite ouvrier avec Dieu. Je manifeste le amour pour Dieu. Voila les petits objectifs Afin de un jeune d’apres Dieu. Si vous avez ces objectifs-la vous nos atteindrez sans difficultes.

Il y a aussi des avantages collateraux (que vous ne n’avez pas cherches): Meilleure sante physique, meilleure sante morale et meilleure sante spirituelle.

Que Dieu vous benisse et fasse de vous une source de benedictions.Que ces moments que vous avez decide de passer a chercher le Seigneur au jeune soient richement benis. Qu’il vous conduise dans la victoire sur bien peche. Une vie belle, qui porte beaucoup de fruits.

Correctement fraternellement en Christ.Alain